31 mars 2020

Covid-19 ou Coronavirus Quelles mesures à mettre en œuvre au sein de nos entreprises ?

Chers Entrepreneur (e) s,

Forts d’un engagement citoyen et motivés par une forte inquiétude liée à la crise sanitaire et économique qui s’abat au niveau mondial, notre collectif d’entrepreneurs a souhaité jouer sa partition dans la guerre qui s’est engagée au Sénégal contre #Covid19 et ses effets dévastateurs. Notre collectif s’est formé de manière spontanée afin de réfléchir et de proposer ses contributions aux mesures à mettre en œuvre pour amortir le choc économique de la crise actuelle pour les TPEs et PMEs sénégalaises.

En ces temps de crise, il semble inimaginable d’envisager l’Avenir avec sérénité. Et
pourtant, en tant que chefs d’entreprises, nous nous devons de rester forts et focus
sur nos objectifs et nos plans de développement. Certes, nos plans sont contrariés
pour cette année. Il n’empêche que nous serons appelés à continuer à nous réinventer,
à trouver des solutions et à faire croître nos entreprises.
il nous faut rester dans un état d’esprit de « Guerrier » positif, conserver sa motivation,
profiter de ce temps si précieux pour faire face à la situation et anticiper la sortie de
crise sanitaire et économique pour nos entreprises.
En tant qu’acteurs de l’économie sénégalaise, nous apportons aux entreprises tout
notre soutien moral et nous appelons tout un chacun à contribuer à l’élan de solidarité
nationale ayant pris forme depuis le début de la crise au Sénégal.
Pour jouer notre part, nous proposons les mesures pratiques suivantes :
Recommandations aux Chefs d’Entreprises
Mesures non financières
1. Rassurer l’Humain : En tant que dirigeants d’entreprises et donc leaders au sein
de vos structures, des décisions avisées sont attendues de votre part. Vous vous
devez de communiquer avec vos équipes et de les rassurer quant à la situation
actuelle. Soyez transparents et communiquez sur les mesures que vous mettez en
œuvre afin de préserver leur santé et celle de l’entreprise. Si vous entrevoyez des
difficultés à venir du fait de l’évolution de la crise, parlez leur franchement afin de
les motiver et de renforcer leur sentiment d’appartenance à l’entreprise. Rassurez
vos équipes et parlez leur régulièrement pour leur permettre de garder le moral en
ces temps de grosses inquiétudes ;
2. Mettre en place les mesures barrières à la propagation du virus :
a. Équipez vos employés avec des gels hydro alcoolisés et des masques ;
b. Mettez en place des points d’eau avec savon à l’entrée de l’entreprise
afin que chaque personne qui arrive se lave les mains avant d’accéder à
vos locaux ;
c. Si vous le pouvez, équipez-vous de thermo flashs pour prendre la
température de chaque personne arrivant à l’entrée de vos locaux ;
d. Faites nettoyer et désinfecter les locaux régulièrement, notamment les
poignées de portes ;
3. Activer le plan de continuité d’activités de l’entreprise : La priorité
immédiate est que les entreprises élaborent ou mettent à jour des plans de
continuité opérationnelle et puissent les mettre en œuvre. Ce plan correspond aux
mesures alternatives définies par l’entreprise pour continuer à fonctionner malgré
des problèmes d’accès au site principal de production de l’entreprise. Ces mesures
doivent permettre aux différentes fonctions de l’entreprise de poursuivre leurs
activités en cas de circonstances exceptionnelles comme celles que nous vivons
actuellement et de faire face au risque de non continuité de l’exploitation :
a.Mettre en place un comité ou une équipe de gestion de crise ainsi que le
processus de décision pouvant l’accompagner ;
b.Activer un groupe de contacts avec les coordonnées de tous les employés
de l’entreprise et identifier leurs lieux de résidence si cela n’a pas été
fait auparavant ;
c.Permettre la continuité de l’activité grâce aux actions suivantes :
i. Identifier les différents membres du personnel impliqués dans
votre production et arbitrer sur le besoin de présence sur site ou
non des uns et des autres ;
ii. Mettre en place un dispositif de télétravail pour le personnel
dont les tâches peuvent être réalisées à distance ;
iii. Réduire les déplacements au strict minimum nécessaire pour
faire fonctionner l’entreprise et ses sites de productions grâce à
l’utilisation des technologies de communication (téléphone, mail,
plateforme de partage de données et de visioconférences, réunion
virtuelle)
iv. Réduire éventuellement les sites de production actifs en
fonction des prévisions de ventes résiduelles en cette période de
crise ;
v. Appliquer des mécanismes de rotations des unités de
production pour maintenir le fonctionnement minimal de
l’entreprise et pallier à la réduction éventuelle des heures de travail.
4. Sensibiliser ses équipes : nous avons tous une responsabilité envers chacun
d’entre nous et chacun à son niveau doit s’assurer que l’autre comprend les enjeux
du moment et applique les gestes recommandés pour barrer la route à la
propagation du virus. Donc sensibilisez, parlez régulièrement à vos équipes,
notamment grâce à tous les moyens de communication en ligne dont vous
disposez. Conscientisez au maximum autour de vous ;
5. Encourager, aider et féliciter ses équipes : en cette période plus qu’avant, vos
équipes ont besoin de sentir que vous êtes sereins et que vous êtes là pour les
épauler :
a. Multipliez donc les échanges en ligne avec elle, donnez-leur des informations,
échangez avec elles et motivez es encore plus qu’en temps normal ;
b. Montrez leur que vous vous souciez vraiment d’elles et de leur bien-être ;
c. Si vous en avez la possibilité, permettez leur de disposer de leurs salaires en
avance pour régler leurs besoins ;
d. Soyez attentifs aux employés les moins nantis afin de les aider au mieux ;
e. Félicitez les pour les efforts réalisés, surtout s’ils font de belles performances
en ces temps difficiles ;
6. Remettre en cause ses stratégies prédéfinies et réinventer son modèle
économique : profitez de ces heures de confinement pour repenser votre modèle
économique :
a. Echangez avec vos pairs entrepreneurs pour identifier de nouvelles idées ;
b. Discutez avec vos clients pour mieux comprendre leurs besoins et affiner vos
services envers eux après la crise ;
c. Envisagez déjà vos premiers investissements d’après-crise : il faut se
préparer à l’Après #Covid19 car il arrivera inévitablement.
d. Soyez créatifs et identifiez des opportunités d’activités pendant et après la
crise ;
7. Vendre et profiter de toute opportunité qui se présente pour vendre : Il
ne faut en aucune façon avoir honte de faire du chiffre d’affaires dans cette période
de crise. Pour chaque entrepreneur qui peut arriver à vendre ses produits ou
services, qu’il en use et en abuse car en vendant, il assure des revenus à son
personnel et à ses fournisseurs, ce qui permet de continuer à faire tourner la
machine économique même si elle est au ralenti, ce qui est critique pour assurer
la relance économique à un moment ou à un autre. Il faut certes être solidaire avec
ceux qui sont les plus touchés et leur apporter de l’aide mais il faut également
continuer à faire tourner son activité si possible ;
Mesures financières
8. Préserver sa trésorerie en temps de crise : en période de crise, le chiffre
d’affaires de l’entreprise baisse forcément de manière drastique entraînant une
baisse des ressources financières de celle-ci. Nous recommandons aux chefs
d’entreprise d’anticiper cette perte de revenus et, par conséquent, de réduire leurs
dépenses, en se limitant aux dépenses prioritaires et essentielles relatives à leur
fonctionnement, notamment les salaires, les loyers, les outils de communication
permettant de travailler à distance et les dépenses de base leur permettant de
produire.
Nous recommandons aussi de poursuivre, par des moyens appropriés, la production
et la fourniture de biens et de services à sa clientèle si possible ;
9. Revoir toutes ses prévisions de trésorerie avec différents scenarii : Il est
primordial pour chaque chef d’entreprise de procéder à des simulations sur la
gestion de sa trésorerie disponible afin de voir comment tenir sur du court, moyen
ou long terme en fonction des scenarii possible : crise courte sur 1 mois et demi,
crise longue sur 3 mois, crise sur plus de 3 mois.
Il faudra également anticiper la reprise de l’activité et envisager d’avoir
l’organisation requise pour y faire face le moment venu.
Des outils peuvent être mis à disposition pour accompagner les entreprises en ce
sens. En tant qu’experts de l’entreprise, un accompagnement approprié peut être
apporté à chaque chef d’entreprise afin de se projeter au mieux financièrement d’ici
la fin de l’année 2020 ;
10. Renégocier les échéances bancaires et les lignes de découverts sur une période
de 3 à 6 mois afin de soulager votre trésorerie et de programmer au mieux le
paiement de ces échéances sur la fin de l’année 2020. Chaque entrepreneur devra
se rapprocher au plus tôt de sa banque, après avoir fait ses simulations, afin de
demander l’accompagnement requis pour maintenir son entreprise en activités d’ici
le reste de l’année 2020 ;
11. Solliciter les banques pour obtenir un prêt avec des échéances prédéfinies et
un différé de paiement permettant de soutenir le besoin en fonds de roulement de
l’entreprise tout en vérifiant la viabilité économique de la souscription audit prêt ;
12. Demander si possible toute subvention ou prêt auquel vous pourriez avoir
droit du fait des mesures gouvernementales mises en place et qui pourrait vous
permettre de soulager votre trésorerie mais aussi de garder de l’argent pour
envisager la reprise d’activités ;

13. Demander des reports des échéances fiscales et sociales, notamment
celles du 30 Avril et du 15 Juin 2020, auprès des autorités concernées jusqu’après
la phase de reprise d’activités éventuellement au mois d’Octobre ou de Novembre
2020 ;
14.Régler si possible les dettes dues aux fournisseurs afin de continuer de faire tourner
l’économie un tant soit peu en s’assurant de vos possibilités financières sur une
période de 6 mois ;
15.Garantir au maximum le maintien des salaires de vos employés même à
temps partiel afin de leur permettre d’avoir des revenus et de se mettre à l’abri de
tout besoin en ces temps de crise : chômage partiel, réduction du temps de travail,
télétravail…. Tâchez de préserver les emplois !
Cette liste non exhaustive de mesures permet non seulement de maintenir les
activités de l’entreprise et les emplois, mais constituent également des actions fortes
de résistance collective à la crise économique.
Nous nous tenons aux côtés des entrepreneurs pour faire face et avancer ensemble
vers une reprise économique inéluctable à laquelle il faudra arriver pour
redynamiser l’économie et dissiper les effets néfastes de cette crise.
Ensemble, nous vaincrons le Covid#19 !
Ndèye Marième FALL, G&G Professional Services, Présidente Réseau
Entreprendre Dakar
Salif KANDE, IML Consulting
Ibrahima DIAGNE, Gainde 2000
Ndongo CAMARA, NKAC Audit & Conseil
Papa Landing MANE, LQT Consulting
Mamadou FOFANA, DINAFOF Biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Partenariat entre la BOAD et KFW pour la mise en place d’un fonds destiné à la transformation digitale

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) en collaboration avec la Banque allemand…